Presse

SOPHIE_JOIGNANTfestivalarlesEspace Presse

ml_alyscamps2007-mini

« Véritable voyage dans le temps 2000 ans en arrière à l’époque romaine »

Festival du livre de Belfort

« Sophie Joignant a séduit les habitants du quartier des Glacis avec son spectacle La crêpière maudite« 

 

article Festival Alors raconte

« Sophie Joignant, a tout de suite conquis le public par son talent […] dans des aventures où le fantastique côtoyait le merveilleux… »

 » Tout cela était dit avec une telle conviction que même les frissons qui tenaient en haleine devenaient source de joie »

journal3

« Sophie Joignant commence à parler et immédiatement des monstres sortent des mers […] on a envie de fermer les yeux pour mieux se laisser porter, emporter aux cotés d’Ulysse, sur son bateau battu par la tempête, au coeur des flots déchaînés » « Tout à coup la vie est merveilleuse, peuplée de vaillants héros, de monstres sanguinaires, de jolies déesses. »

journal4« Tous ces contes traditionnels ont régalé un auditoire captivé par la voix de la conteuse, qui avait amenée avec elle Croco, son mangeur d’histoires. »

Les Fabliaux

« Des «Fabliaux» qui oscillent entre le rire et l’horrible » 

Au diable Merlin

« Près de deux cents personnes […] ont su profiter de ces rares moments de bonheur que peut procrurer le rendez-vous d’un beau spectacle dans un cadre enchanteur. » « Le plublic s’est laissé emporter par le talent de la conteuse »

Au diable MerlinUn voyage en pays celtique, dans les mystères des forêts et les profondeurs de l’âme humaine… « 

 

ml_alyscamps2007« Véritable voyage dans le temps 2000 ans en arrière à l’époque romaine »

journal1

« Sophie Joignant a tenu son pari : dépoussiérer un chef-d’oeuvre pour n’en garder que l’essentiel, un souffle épique intemporel. Elle confirme là, non seulement un formidable talent de conteuse mais aussi d’auteur. »

journal2

« Sophie Joignant a su entraîner le public dans un monde imaginaire dont on ne sort pas indemne. » « Remarquable de douceur et d’imagination, l’artiste, s’accompagnant à la guitare crée une ambiance entre le fantastique et le conte de fées. »

La Tribune du 19 décembre 2013

article Nice -Matin - la crêpière maudite

« Une soirée conte au cœur de la Bretagne légendaire »

Article à la Poursuite du Lapin Blanc - Midi-libre« Alice au pays des merveilles, en version contée »